marketing performer

Le magazine online pour les e-marketeurs

Les bonnes pratiques pour renforcer son audience sur Facebook

Par Lorène Poinsot, Webmarketing Executive chez Gradientz (Groupe Kaliop)

Générer du trafic sur Facebook se positionne comme un projet stratégique pour nombre de marques. Dans ce contexte, elles investissent massivement pour lancer des campagnes avec plus ou moins de succès et de retours, notamment en termes de trafic ou d’interactions. Ce constat s’explique assez facilement, car atteindre son public de manière organique est un réel challenge depuis les dernières mises à jour déployées sur Facebook. Pour autant, il est toujours possible de développer et d’animer sa communauté en s’appuyant sur de bonnes pratiques et en se conformant à la réglementation en vigueur.

  1.    Utiliser Facebook comme un lieu de rencontre entre sa marque et les utilisateurs

L’enjeu est de créer un espace d’échange afin de tisser une relation entre la marque et son audience afin que celle-ci ait envie de revenir. Il est aussi utile de répondre aux commentaires, de faire des FAQ, de penser à répondre aux requêtes par message. Bref, d’interagir, de rester actif et de proposer du contenu à valeur ajoutée.

  1.    Mettre en avant sa page Facebook depuis les autres réseaux sociaux

Construire un début d’audience est une étape complexe sur Facebook. Dans ce contexte, il est conseillé de mentionner sur les autres réseaux sociaux qu’il est possible de suivre sa marque et son actualité sur Facebook. Il est aussi utile d’en faire de même sur son site Internet : mettre en place un bouton permettant aux internautes d’être redirigés sur Facebook, etc.

  1.    Collaborer avec des influenceurs

Une démarche de proximité avec les influenceurs est également fondamentale. Véritables canaux de communication entre leurs communautés et les marques, ces fédérateurs peuvent être une vraie source de trafic vers sa page Facebook. Aujourd’hui, les consommateurs se fient davantage aux influenceurs qu’aux publicités. Avoir un bon contact ou un partenariat avec l’un deux peut avoir un effet très positif sur le développement du trafic.

  1.    Publier régulièrement sur Facebook

Beaucoup de consommateurs ne vont pas sur Facebook pour ne pas être « spammés » par les marques. Au regard de ce constat, il est recommandé de ne publier qu’une seule info par jour et au bon moment. Pour ce faire, l’outil statistiques de Facebook offre de précieuses informations et permet de voir quel jour l’audience est la plus active.

Varier son contenu et ses formats est également une approche adaptée. Il est alors possible d’offrir à son audience des concours, des promotions, des sondages, etc.

  1.    Miser sur une stratégie éditoriale

Suivre une ligne de communication claire avec un ton qui vous est propre et une charte graphique permettant de facilement vous identifier est une étape importante. Dans ce même souci de pertinence, il ne faut pas laisser sa page sans animation pendant quinze jours. Avoir une portée plus grande et donc une audience plus conséquente passe par la fréquence des publications, la cohérence et la fiabilité du contenu. Pour avoir une vision globale de son contenu et s’assurer de sa pertinence, la construction d’un calendrier est nécessaire.

  1.    Ne pas tout axer sur le contenu organique

Concrètement, Facebook offre de nombreux outils pour développer sa visibilité comme la plateforme Business Manager qui se positionne comme l’un des canaux majeurs en termes de diffusion de social ads. Le contenu organique et le contenu payant doivent s’associer pour répondre à deux objectifs différents. Respectivement, une offre de contenu répond aux besoins des utilisateurs et l’autre est dédiée à la conversion. Se servir de son contenu organique pour voir ce que sa cible préfère et puis l’adapter au format payant est une bonne stratégie. Cette forme d’A/B testing permettra de gagner en pertinence au fur et à mesure des campagnes.

Un dernier conseil pour contrer le nouvel algorithme de Facebook : créer des groupes répondant à une problématique propre à son activité. Il sera alors possible de fédérer une communauté autour d’un sujet, ce qui est un excellent moyen d’offrir gratuitement de la visibilité à sa marque en fédérant des utilisateurs engagés.

Mots-clés :
Lire aussi:

Journaliste :


Cet article a été rédigé par :


Hélène Leremon

Son credo ? Elle est convaincue qu’il existe une plateforme e-commerce, une technologie, un outil CRM, ou une stratégie qui mène au succès d’une place de marché, d’une enseigne, d’une marque.


email twitter google +

Laisser un commentaire


*

 caractères disponibles.