marketing performer

Le magazine online pour les e-marketeurs

Email marketing

Ces dernières années, la Fédération Française de Football a souhaité uniformiser les signatures des emails envoyés par ses 380 collaborateurs afin de relayer son actualité et intégrer des bannières cliquables. Letsignit, éditeur de solutions de gestion des signatures email pour Office 365, démontre une nouvelle fois son expertise en répondant aux besoins de la FFF.

Avec des volumes d’envoi pouvant atteindre 5 millions d’emails par mois selon la période,  Cheerz, société spécialisée dans l’impression photos, avait besoin d’une expertise solide permettant d’assurer la délivrabilité de leurs messages. La start-up Cheerz s’est alors associée à Return Path pour optimiser  ses envois.

Wethic Certification, organisme de certification des avis clients déposés sur les sites Internet et applications mobiles, lance ses opérations à grande échelle pour accompagner les marques dans la mise en place d’une solution technologique unique en Europe de certification de leurs avis clients.

L’éditeur accélère à l’international et pose les bases de sa nouvelle stratégie commerciale pour asseoir le développement  de sa solution de gestion des signatures mails Letsignit aux États-Unis.

Lancée par l’agence spécialisée dans le marketing digital Snake Interactive, la solution Retargeting Lead Generation permet de cibler l’audience d’un site et d’augmenter le nombre d’abonnés à sa newsletter afin d’acquérir de nouveaux clients. 

Après le succès de la première édition qui a attiré 180 participants et obtenu un taux de satisfaction de 97 % pour la qualité des conférences, Clic et Site reconduit l »Emday », l’événement dédié à l’email marketing.  Cette année, la manifestation BtoB aura lieu le 20 mai au Stade la Meinau à Strasbourg. Quatre grands thèmes seront abordés : la collecte d’adresses,  la dataquality, la délivrabilité et le message. L’ EMDay […]

En 2012, 24 heures d’attente pour une réponse à un email était le délai maximum acceptable pour 77 % des Français. Dans la réalité, 49 % des entreprises françaises mettaient déjà 30 heures, voire plus, pour revenir vers leurs clients, révèle le livre blanc  « Attendre, le cauchemar du client » . Découvrez l’infographie.