marketing performer

Le magazine online pour les e-marketeurs

Micromania : l’enseigne reprend les 44 magasins de Game

Un trentième anniversaire placé sous le signe de la croissance. Micromania annonce vouloir reprendre 44 magasins de l’enseigne Game en difficulté. Son réseau de distribution compterait ainsi 444 magasins. En parallèle, le mastodonte de la distribution de jeux vidéo prévoit également de renforcer sa force de vente puisqu’il envisage de recruter 88 salariés de son concurrent.

Surcouf, Virgin, Game… certaines enseignes spécialisées dans le higt-tech, les loisirs n’ont pas le vente en poupe. Pourtant, Micromania se porte bien. « Nous croyons en l’avenir du jeu vidéo, à déclaré Pierre Cuilleret, Président de Micromania et Senior Vice Président de GameStop. Au moment où les rumeurs sur les sorties de nouvelles consoles s’intensifient, nous sommes heureux de pouvoir compter sur 44 nouveaux magasins augmentant ainsi notre maillage national et notre proximité avec les amateurs de jeux vidéo ».

Sa force ? Alors que ses concurrents étaient encore aux balbutiements de l’e-commerce, le distributeur avait anticipé la convergence des canaux physiques et de l’Internet. Il doit notamment sa position de leader à sa stratégie de diversification qui lui  a permis d’adapter son offre, avec la  création du Gamers Club, la reprise, le reconditionnement et la vente des tablettes numériques ( iPod, iPad, iPhone). En marge, Micromania avait  surfé sur la dématérialisation en intégrant des rayons dédiés aux contenus téléchargeables -notamment XBOX Live et PlayStation Network. Et question fidélisation, le géant n’a pas lésiné sur les moyens. Sa carte de fidélité Mégacarte a su fédérer une grande communauté de joueurs que l’on retrouve aujourd’hui sur les réseaux sociaux comme Facebook et sur son site. En somme, des stratégies gagnantes qui permettent à  l’enseigne de poursuivre son développement avec 10 à 20 nouveaux magasins par an. Bien joué…

Mots-clés :
Lire aussi:

Journaliste :


Cet article a été rédigé par :


Camille George

Ses points forts ? Le digital in store, flâner dans les centres commerciaux digitaux, les hypermarchés, le smartphone à la main… devant une borne interactive ou des écrans tactiles.


email twitter google +

Laisser un commentaire


*

 caractères disponibles.