marketing performer

Le magazine online pour les e-marketeurs

Monechelle.fr lève 2M€ pour prendre le leadership du secteur brico jardin en ligne

En créant la première place de marché spécialisée brico jardin du web, Philippe de Chanville et Christian Raisson ont pris de vitesse les géants Leroy Merlin, Castorama et consorts. Sur un marché très fragmenté, Monechelle.fr se positionne donc entre les mastodontes du secteur physique, encore très orientés « web-to-store » pour leur stratégie internet, et les places de marché généralistes telles Amazon. Pour financer sa stratégie de développement Monechelle.fr vient de procéder à un premier tour de table auprès de CM-CIC Capital Privé et d’un de ses investisseurs historiques récoltant ainsi 2 M€. Cette levée de fonds devrait permettre à la jeune place de marché de prendre son envol. Encore faut-il actionner les bons leviers.

Afin de surfer sur leur croissance forte tout en apportant des bases solide à leur business model, les fondateurs de Monechelle.fr comptent mettre l’accent sur un recrutement massif pour les départements marketing, sourcing et IT service client et augmenter de façon significative les investissements marketing. Si la place de marché équivaut déjà à cinq fois la taille d’une grande surface de bricolage, elle n’entend pas s’arrêter là. Pour preuve, la taille du catalogue a déjà plus que doublé et devrait atteindre 200 000 références d’ici la fin de l’année. Jusque-là les marques ont répondu à l’appel. « Nous avons actuellement 4 000 catégories et 1 300 marques présentes sur le site et nous ouvrons tous les jours de nouvelles catégories ou renforçons les catégories existantes », détaille Philippe de Chanville, co-fondateur du site. L’objectif est d’arriver rapidement à 500 000 références et 400 marchands. D’où l’importance d’embaucher de nouveaux commerciaux. « Nous prévoyons plusieurs dizaines d’embauches dans les mois à venir. » De nouveaux développeurs vont également intégrer l’équipe pour finir d’asseoir la légitimité de la place de marché. « Nous allons mettre en place de nouvelles fonctionnalités très spécifiques comme un tchat en temps réel pour apporter un conseil toujours plus pertinent et plus personnalisé », explique le co-fondateur. Car c’est ce qui différencie Monechelle par rapport aux places de marché généralistes. « Nous n’avons pas à rougir face à Amazon. En plus d’apporter un prix très attractif nous avons une nomenclature spécifique avec des aides et des filtres pour aider le client à trouver le bon produit. C’est une façon de travailler très fine et c’est ce qui fait que nous vendons mieux qu’Amazon », souligne-t-il.

Pour conquérir de nouveaux clients, Monechelle va mettre l’accent sur sa stratégie marketing en développant de nouveaux canaux. Aujourd’hui, le site fonctionne avec les canaux payants classiques Google AdWords et SEO. Mais il va mettre en place du CRM, du retargetting, de l’e-mailing et de l’affiliation. Bref utiliser tous les outils possibles pour capter une large clientèle. « Nous allons lancer dans les jours qui viennent une campagne d’e-mailing avec Adlead », détaille Philippe de Chanville. Sur le retargetting, Monechelle travaille avec Criteo mais a également des projets avec Sociomantic. Le site approche les 100 000 clients et a multiplié par cinq ses ventes mensuelles depuis janvier. « En misant ainsi sur le marketing, nous espérons encore doubler ce chiffre entre Q4 2014 et Q4 2015, estime le co-fondateur. Nous avons encore beaucoup de leviers à exploiter et un fort potentiel de croissance. »

Aujourd’hui seul 1% des ventes de bricolage s’effectuent sur le net sur un secteur global de 30 Md€ mais devraient atteindre 5% à 10% dans les 3 à 5 ans. Autant dire que Monechelle compte bien accompagner la croissance du secteur sur internet et ambitionne même de capter 6% de parts de marché d’ici 2020.

Mots-clés : , , , ,
Lire aussi:

Journaliste :


Cet article a été rédigé par :


Camille George

Ses points forts ? Le digital in store, flâner dans les centres commerciaux digitaux, les hypermarchés, le smartphone à la main… devant une borne interactive ou des écrans tactiles.


email twitter google +

Laisser un commentaire


*

 caractères disponibles.